Parquet bambou : Parquetdebambou.fr

Parquet bambou : nos produits

NOS DERNIERS CONSEILS POUR POSER ET ENTRETENIR VOTRE PARQUET

Les avantages du parquet en bambou :

Vous souhaitez choisir un parquet en bambou pour votre revêtement de sol ? L’idée vous tente, mais vous n’êtes pas convaincu à 100% ? Ne vous en faites pas ! On vous a préparé ce guide pour mettre la lumière sur tous les éléments liés à ce type de parquet.

Qu’est-ce qu’un parquet en bambou

Le parquet bambou est très durable, beau, dur et résistant. C’est pour cette raison qu’il est devenu de plus en plus populaire. Par ailleurs, les spécialistes du revêtement de sol le recommandent fortement. À noter que ce parquet est un produit naturellement sain, sans résine, ni acide, ni PCP. On peut dire qu’il s’agit d’un matériau quasi imputrescible, c’est-à-dire qu’il ne pourrit pas.
Le bambou est aussi un matériau naturellement écologique. Il est considéré par les spécialistes comme étant la meilleure alternative pour lutter contre la déforestation mondiale.
Si on le compare au bois classique, le bambou offre des avantages majeurs qu’on va détailler tout au long de cet article. Il a une stabilité particulièrement élevée et est très peu sensible à l’humidité et aux variations de température. Il peut donc être adapté au revêtement de sol d’une salle de bain.

Il est disponible dans les mêmes formats que le bois traditionnel. Le parquet bambou massif est le plus robuste et le durable de nos modèles et assurera des dizaines d’années d’existence à votre plancher. Le parquet bambou flottant, ou contrecollé, durera lui aussi plusieurs dizaines d’années mais est un peu plus sensible aux chocs et micro-rayures. Moins qu’un parquet en bois néanmoins et par rapport au massif il est plus économique et simple à poser.

À noter que le parquet en bambou est un produit d’une grande esthétique. Entre la mate, la satinée et la brillante, vous trouverez sûrement la finition qui vous convient !

 

Les vertus du bambou

Le bambou est une plante monocotylédone de la famille des Poaceae, souvent utilisée à des fins décoratives. Le revêtement de sol fabriqué à l’aide de bambou provient de Chine et d’autres régions d’Asie.
Cette plante est également utilisée dans des domaines variés et multiples : les constructions des échafaudages, la préservation de l’environnement, la décoration, la production de la pâte à papier, l’alimentation, etc.
Le bambou est une plante qui offre d’excellentes propriétés mécaniques similaires au bois : il est dur et très résistant. Par ailleurs, ce matériau est d’une très grande stabilité dimensionnelle ; c’est pour cette raison qu’il est utilisé dans la fabrication de parquets et revêtements de sols.
À noter que le bambou est une ressource quasiment inépuisable, puisqu’il pousse très vite et de façon spontanée.

 

Pourquoi choisir le parquet en bambou ?

Ces dernières années, nombreuses sont les personnes qui choisissent le parquet en bambou pour leur revêtement de sol. Il s’agit d’une solution qui présente plusieurs avantages.

Un parquet écologique

Le bambou est un matériau naturel et écologique, puisque son impact environnemental est particulièrement faible. Contrairement aux autres produits disponibles sur le marché, la méthode de production du parquet bambou produit peu d’émissions de substances chimiques.
À noter que le bambou est connu comme étant une ressource renouvelable. Ses tiges poussent très rapidement et il atteint sa taille optimale en cinq ans, alors que d’autres bois prennent plus de 30 ans.

Une pose simplifiée

L’installation du parquet en bambou n’est pas une tâche difficile à accomplir, puisque certains fabricants proposent des lattes de bambou vernies et traitées, ce qui réduit le temps et le prix de la pose. À titre d’exemple, l’installation du chêne ou de l’érable nécessite d’autres étapes supplémentaires, comme le ponçage, le vernissage et la teinture.
Pour installer votre parquet, il est fortement recommandé de faire appel à un spécialiste connu et reconnu dans le domaine.

Disponible en plusieurs styles

Contrairement aux idées reçues, le parquet en bambou est disponible en plusieurs styles et motifs. N’hésitez pas à jeter un coup d’œil sur notre boutique en ligne ! Vous trouverez sûrement le modèle adapté à vos besoins !

Un parquet résistant à l’humidité

Comme déjà précisé, le bambou est un matériau qui a des propriétés imputrescibles. Il peut donc résister à l’humidité, aux liquides et aux chutes. Il est donc le parquet idéal à installer dans une cuisine ou une salle de bains. L’ensemble de ces qualités rendent d’ailleurs le parquet bambou idéal pour une terrasse.

Un entretien sans difficulté

Ne vous inquiétez pas ! Le parquet bambou ne nécessite qu’un entretien minimum, ce qui n’est pas le cas pour la moquette ou le carrelage. Vous ne serez plus obligé de passer l’aspirateur dessus ou de frotter les jointures. Il suffit de passer le balai et un coup de serpillière. Par ailleurs, il est conseillé de le cirer de temps à autre pour avoir une surface brillante.

Réduire la présence d’allergènes en suspension dans l’air

Bonne nouvelle : le bambou est un matériau qui ne capte ni la poussière ni les acariens. Il s’agit donc du parquet idéal pour les personnes souffrant d’allergies. À noter qu’il peut contenir certaines substances toxiques, comme le vernis et les teintes, et qui ne peuvent pas convenir à certaines personnes sensibles.

Un parquet économique

Nombreux sont les spécialistes qui confirment que le bambou est un parquet moins cher à poser. Par ailleurs, le prix du bambou est plus économique. À titre d’exemple, le parquet en pin coûte 100 euros par mètre carré, soit le double du prix de bambou. D’ailleurs, c’est pour cette raison que la plupart de personnes choisissent le bambou pour leur parquet.

Un matériau facile à revenir

Si vous voulez reteindre et/ou revenir un parquet en bambou, la tâche est très simple. Si vous avez par exemple des rayures ou des décolorations, il suffit de poncer la couche de finition et de rajouter une nouvelle couche à la surface. Pour avoir une protection efficace, le bambou peut également être recouvert de plusieurs couches de finition. En optant pour ce type de parquet, vous n’aurez plus besoin de revenir votre parquet.

 

La pose du parquet en bambou

L’installation du parquet en bambou n’est pas une tâche difficile à effectuer. Toutefois, il est fortement conseillé de faire appel à un professionnel, qui a l’expérience nécessaire lui permettant de réaliser le travail demandé.

Préparer le support

Pour que l’installation de votre plancher en bambou se fasse dans les meilleures conditions, il est important de bien préparer le support en amont. Pour cela, voici les points à prendre en compte :
– le support doit être propre ;
– l’hygrométrie doit être comprise entre 40 et 60% ;
– si vous avez un support en dalle béton, l’humidité doit être inférieure à 2,5%. Pour un support en bois, elle doit être inférieure à 16% ;
– la température ambiante doit être entre 15 et 20° ;
Une fois ces conditions réunies, le parqueteur professionnel prévoit un plan de travail avec maillet, crayon à papier, scie sauteuse et autres outils. Un niveau à bulle et une équerre sont également indispensables.

La pose clouée

La pose clouée est la technique d’installation la plus traditionnelle. Le principe est très simple. Comme son nom l’indique, il s’agit de clouer les lames sur des pièces scellées. Ces dernières sont collées sur la dalle de béton ou clouées sur les solives. Par la suite, les solives sont fixées sur une sous-couche isolante.
Cette technique permet d’avoir un parquet durable et résistant. Elle offre également une bonne isolation phonique et thermique sous le parquet. Dans le cas d’une pose collée, cette technique peut rendre le plancher plus sonore.

La pose collée

Cette technique de pose est plus économique. Le principe : coller les lames sur une chape fine de ciment, sur une dalle de béton surfacé ou sur des panneaux de contreplaqué. Pour assurer la planéité du support, une couche de ragréage peut être nécessaire.
À noter que cette technique demande l’intervention d’un professionnel. Par ailleurs, il faut prévoir un temps de séchage d’au moins 24h et d’utiliser une colle pour parquet adaptée.

La pose flottante

Cette technique d’installation est la méthode la plus simple et la plus rapide à mettre en place. Par ailleurs, elle est la moins chère de toutes les autres poses citées. Si votre budget est resserré, on vous conseille d’opter pour cette technique.
La pose flottante consiste à clipser les lames ou les coller entre elles pour les étaler sur une sous-couche isolante de mousse ou de liège. À noter qu’il est possible de réaliser l’installation vous-même !
Si vous souhaitez rénover le revêtement de sol d’une pièce de votre logement, cette technique est la plus recommandée, dans la mesure où les lames peuvent être posées sur une moquette, sur un sol stratifié ou sur du carrelage.
Le plancher flottant ne peut être fixé. Il faut donc éviter de le fragiliser avec les meubles.

 

Prix d’installation d’un parquet en bambou

Pour estimer le prix d’installation d’un parquet en bambou, vous devez prendre en considération de nombreux facteurs, à savoir :

Les matériaux de revêtement

Pour installer efficacement votre parquet et éviter les pénuries, il est conseillé de prévoir des quantités légèrement supérieures à vos estimations, et ce pour pallier les défauts et les erreurs de pose.

La main-d’œuvre

Les frais de main-d’œuvre doivent être inclus au prix d’installation du parquet. Ces frais contiennent la planification des travaux, la préparation de l’espace à couvrir, la mise en place des outils et de l’équipement, la mesure et la découpe des panneaux/lattes, et le nettoyage de la pièce. Le coût de la main-d’œuvre varie selon la taille de la pièce et l’expérience du technicien.

Les fournitures d’installation

Vous devez prendre en compte toutes les fournitures nécessaires à la pose du parquet : les rubans adhésifs, les enduits/colles, les outils spéciaux et les autres matériaux. Dans certains cas, avoir des équipements lourds est indispensable, comme les pistolets à colle pour les parquets les plus épais.

 

Le coût de pose d’un parquet bambou : les précautions d’installation

Pour calculer le budget nécessaire à la pose de votre parquet en bambou, il est important de prendre en considération quelques précautions de pose, qui sont :

Le revêtement de sol existant

Pour calculer votre budget, le coût du retrait du revêtement de sol déjà en place doit être pris en compte. Pour avoir une surface plane, vous devez préparer le sol avant la pose des lattes de bambou, poncer le sol et boucher les éventuels trous et crevasses.

Les remplacements

Dans certains cas, la structure du parquet nécessite des réparations ou un remplacement, ce qui augmente le coût total d’installation.

Les plinthes

L’ajout de plinthes en bambou dans votre pièce ajoutera un vrai plus au niveau esthétique en harmonisant l’ensemble. Mais peut évidemment augmenter le coût de la main-d’œuvre si vous les faites poser par un tiers. À noter que les îlots de cuisines et les cabinets des salles de bains constituent des obstacles gênant le travail des techniciens.

L’isolation en sous-couche

Certaines personnes préfèrent installer des barrières à vapeur et/ou des protections en mousse sous le parquet, et ce pour prévenir l’infiltration d’humidité ou l’évaporation d’éventuelles émanations toxiques dans le sol. À noter que le coût moyen d’une couche d’isolation peut atteindre les 150 euros par mètre carré.

Les teintes, scellants et finitions

La plupart des planchers en bambou sont enduits d’une couche finale de résine imperméabilisante. Il est également possible de teinter le parquet pour avoir une couleur plus prononcée. Pour cela, il faut savoir que le prix d’un seau de 20 litres de résine est d’environ 30 euros.

 

L’entretien du parquet en bambou

On vous offre un plancher en bambou très bien protégé. Pourtant, le parquet pourrait devenir dépoli et égratigné par l’accumulation de grain, de la saleté et du sable. Il est donc important de le nettoyer de temps en temps. Pour cela, il suffit d’utiliser une vadrouille humide avec un produit de nettoyage conçu pour des planchers de bois franc préfini dilué dans l’eau. Ce sont des produits que l’on peut trouver très facilement dans les magasins physiques ou dans les boutiques en ligne.
À noter que les liquides laissés pour assez long temps sur le parquet peuvent l’endommager. Il est donc conseillé d’utiliser des tapis aux portes principales du logement afin d’éviter que les saletés se répandent sur le parquet. Les tapis en caoutchouc et les autres tapis imperméables sont à éviter, puisqu’ils peuvent endommager votre plancher.
Si vous souhaitez protéger votre parquet contre l’usure prématurée, on vous conseille d’installer des protecteurs de feutre ou de plastique sous les pattes de meubles.

Le bambou est un matériau économique, écologique et très simple à installer. Pour avoir une idée claire sur le budget d’installation de votre parquet, n’hésitez pas à nous contacter pour avoir un devis détaillé !