Faut-il privilégier les lames ou le caillebotis pour sa terrasse ?

terrasse en lames ou caillebotis

Généralement, une question incontournable se pose lorsqu’on démarre la conception d’une terrasse : va-t-on opter pour  des lames ou plutôt des caillebotis pour couvrir la terrasse ? Si les dalles de terrasse se prêtent mieux aux toutes petites surfaces, l’inverse s’observe pour les lames. Explications…

Un caillebotis est un panneau constitué de baguettes assemblées en quadrillage. Ce nom trouve sa source dans l’étagère à claire-voie qui était utilisée autrefois pour égoutter le fromage caillebotte et l’utilisation des panneaux a été détournée depuis pour d’autres usages. Le caillebotis peut être métallique, en plastique, en caoutchouc ou en bois. La terrasse en lames, quant à elle, est constituée comme son nom l’indique de lames parallèles. Mais alors, quel modèle choisir ?

Petit tour d’horizon des particularités de chacun…

 

Le caillebotis, une option pratique mais qui a ses limites

Pour commencer, il faut savoir que le caillebotis est une dalle carrée de dimensions standards (50 x 50 cm, 40 x 40 cm ou encore 100 x 100 cm ) et constituée de plusieurs lames de bois espacées fixées sur 2 voire 3 traverses.

Les dalles caillebotis comptent plusieurs avantages :

  • peu encombrantes ;
  • légères ;
  • faciles à transporter ;
  • rapides à poser (pour les modèles à clips).

En revanche les caillebotis donnent parfois une impression générale moins solide et moins stable et se maintiennent parfois moins bien sur la durée. La cohésion des caillebotis entre eux n’est pas toujours parfaite. Plus la surface sera importante, plus l’effet risque d’apparaître. Le principal avantage est que votre terrasse sera un peu plus rapide à poser.

 

La terrasse en lames, une expertise robuste

La lame de terrasse est une planche de bois rectangulaire, rabotée sur toutes ses faces, qui ressemble à celles utilisées pour les parquets intérieurs. Les dimensions standard d’une lame de terrasse se situent entre 210 et 240 cm de long pour une largeur comprise entre 9 et 20 cm. Elles conviennent parfaitement aux grandes surfaces et garantissent un rendu très esthétique et homogène. Notez que les lames de terrasse peuvent également parfaitement convenir pour de plus petites surfaces, c’est donc un choix qui convient à toutes les situations.

Sur de plus grandes surfaces, la taille des lames et leur maintien entre elles assurent une bien meilleure cohésion de l’ensemble grâce aux fixations. Là ou le caillebotis peut parfois moins bien se maintenir et, dans certains cas où il aurait été posé rapidement, ou conçu à l’aide de matériaux de moindre qualité, même carrément paraître branlant le temps passant.

Les lames de terrasses comptent plusieurs avantages :

  • robustes
  • la terrasse se maintiendra parfaitement dans le temps
  • plusieurs essences disponibles ;
  • faciles à poser.
  • Très esthétiques et élégantes

 

Faut-il plutôt choisir des lames ou des caillebotis pour la terrasse ?

En conclusion, il n’existe pas de différences marquantes qui vous permettront d’orienter votre choix vers l’un ou l’autre. Il s’agit essentiellement d’une question de surface à couvrir et de pérennité. D’un coté, si vous voulez recouvrir une surface assez large, les lames de terrasses seront certainement plus adaptées. L’aspect sera au moins aussi esthétique et la rigidité de l’ensemble durera mieux avec le temps. Les caillebotis sont quant à eux généralement préférés comme revêtement de sol pour les balcons ou toutes petites terrasses. De plus, contrairement aux lames, ils ne demandent pas obligatoirement de fixation et se posent donc très rapidement.

Résistantes et esthétiques, les terrasses en bois exotique sont devenues un grand classique aux nombreux avantages. Elles sont généralement plébiscitées pour leurs propriétés intrinsèques à savoir leur imputrescibilité et leur protection naturelle contre les insectes xylophages et les champignons. Si vous envisagez de réaliser votre terrasse avec un matériau tel que le bambou, qui résiste très bien aux aléas météorologiques et aux dégradations naturelles (gravillons, rayures…), sachez qu’il existe sous ces deux formats et ne pose pas de contrainte particulière au niveau du choix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *