Comment bien préparer son sol avant de poser son parquet : le ragréage ?

ragreage

Avant la pose d’un nouveau parquet, il est primordial de préparer le sol. Autrement dit, vous devez vous assurer que votre sol soit non seulement propre, mais aussi plane et lisse. Dans le cas échéant, vous devez penser au ragréage de votre sol. Retrouvez ici les différentes étapes pour y parvenir.

Première étape : la préparation de la surface

Pour bien préparer le sol à ragréer, vous devez vous assurer de la solidité de tous les bords des fissures. Si tel n’est pas le cas, vous devez alors les gratter avec un grattoir. Cela devrait en effet vous permettre d’enlever les parties qui semblent friables.

Après cette étape, vous devez gratter et éliminer à l’aide d’un couteau à enduire toutes les aspérités. Pensez ensuite à délimiter la superficie à ragréer en fixant des tasseaux au sol. Pour éviter les fuites du produit de ragréage, il est indiqué de poser un joint en silicone en face des tasseaux fixés.

Avant de coller de l’adhésif au bas des murs, veillez à passer l’aspirateur au sol afin de le débarrasser de toute poussière. L’aspiration permet en outre d’apprêter la surface pour que le primaire d’accrochage puisse bien tenir.

Deuxième étape : la pose du primaire d’accrochage

Cette étape doit naturellement précéder celle du ragréage. En réalité, le primaire d’accrochage régule la porosité du sol et facilite le lissage du ragréage. Il permet également d’éviter l’apparition des bulles en surfaces.

Pour l’appliquer, vous devez le verser dans un bac ou récipient à peinture. À l’aide d’un rouleau à peindre, appliquez-le sur toute la surface. L’idéal est de commencer par la zone opposée à la sortie. Assurez-vous vraiment de bien couvrir toute la superficie, y compris les parties creuses du sol. Une fois le primaire d’accrochage bien posé, laissez sécher selon le temps indiqué sur l’étiquette de votre produit.

Troisième étape : la réalisation du ragréage

Avant de commencer, assurez-vous de disposer d’une poubelle de chantier ou d’un grand seau. Versez de l’eau dans le récipient en respectant la quantité indiquée sur la notice de votre produit. Commencez ensuite par verser progressivement la poudre de ragréage dans le récipient rempli d’eau.

À l’aide d’un malaxeur à perceuse, mélanger le tout de telle manière à obtenir une pâte homogène et bien lisse. Laissez-la ensuite reposer pendant 3 à 4 minutes, le temps que les bulles d’air remontent à la surface et se dissolvent par la suite.

Tout comme au niveau de l’étape 2, commencez par verser le mélange du côté opposé à la sortie, sur 1 à 2 m². Servez-vous d’un plantoir flamand pour repartir l’enduit de ragréage. Pour couvrir la zone de manière uniforme, pensez à réaliser des mouvements circulaires. Retenez que vous disposez en tout de 30 min avant le mélange ne devienne épais. Il vous revient donc de couvrir toute la surface dans ce laps de temps.

Pour gagner en temps et en efficacité, vous pouvez confier la préparation du mélange suivant à une autre personne pendant que vous vous occupiez à ragréer les autres zones. Dès lors que le sol est entièrement couvert, laissez le ragréage sécher conformément au temps indiqué sur la notice. Passé ce temps, retirez l’adhésif au moyen d’un cutter, puis les tasseaux. Votre surface lisse est prête ainsi à accueillir un nouveau parquet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *