Comment bien cirer votre parquet en bambou ?

parquet vitrifié

Tout comme tout autre type de revêtement de sol, le parquet en bambou gagne à bénéficier d’un entretien spécifique de temps à autre. Cette tâche consiste notamment à le cirer pour bénéficier de tout son charme sur le long terme. Alors, vous vous demandez peut-être l’utilité de ce cirage du parquet et comment le réaliser ? Cet article vous explique d’abord pourquoi cirer votre parquet en bambou et vous dévoile ensuite le processus pour le faire.

Pourquoi cirer votre parquet en bambou ?

D’autant plus qu’il ressemble énormément au bois classique, l’idéal sera de penser à cirer votre parquet ne serait-ce qu’une ou deux fois chaque année. En cirant votre parquet, vous l’aidez à maintenir toute sa brillance ainsi que son aspect brut et naturel. En effet, lorsque vous cirez votre parquet, la cire laisse une couche de protection remplissant les pores de la matière (le bambou notamment). En la pénétrant, cette dernière protège le parquet des taches et des usures. Par conséquent, cirer votre parquet lui garantit non seulement un aspect esthétique continuel, mais le protège également.

La cire liquide ou solide ?

Pour cirer votre parquet, vous aurez essentiellement le choix entre deux types de cires : liquide et solide. La cire liquide est une association de cire et de solvants. La cire solide quant à elle est à l’état pâteux. Vous aurez donc préalablement à la faire fondre au bain-marie. Alors, si vous choisissez la cire liquide, vous devrez vous servir d’une brosse pour cette tâche. Si en revanche vous optez pour la cire solide, votre outil de travail sera une mèche à coton.

Comment cirer votre parquet ?

Le cirage de votre parquet se fera notamment suivant deux principales étapes.

  • Préparez votre parquet et passez une sous-couche

Avant de vous lancer dans cette opération, vous aurez impérativement à préparer votre parquet. Pour ce faire, commencez déjà par combler et reboucher les trous (avec de la pâte de bois par exemple). Il faudra ensuite laisser assécher correctement avant de passer au ponçage du parquet. Vous pouvez donc faire passer l’aspirateur et vous servir d’un d’une serpillière humide pour nettoyer l’espace. Laissez sécher une nouvelle fois.

Après avoir préparé votre parquet, vous pourrez à présent y faire passer une couche de fond. En effet, cette sous-couche servira premièrement à maximaliser la protection de votre parquet et deuxièmement à éviter les taches. Pour ce faire, vous n’aurez qu’à enduire le produit de façon uniforme sur le parquet et à patienter 24 heures, le temps qu’il sèche. Au cours de cette application et même après, pensez surtout à bien aérer la pièce. Après séchage de cette première couche, répétez la même opération.

  • Cirez et lustrez votre parquet

Une fois cette première étape franchie, vous pouvez à présent cirer votre parquet. Pour commencer votre opération, versez graduellement une petite quantité de cire sur votre parquet. Ensuite, servez-vous de votre brosse et de votre mèche à coton pour répandre la cire sur toute l’étendue de façon uniforme. Étant donné que vous avez déjà passé une couche de fond, deux nouvelles couches seront suffisantes pour obtenir un bon résultat.

Pour ne pas occasionner des taches durant votre cirage, essuyez la couche avec un chiffon doux au fur et à mesure que vous évoluez. Laissez sécher cette première couche pendant 24 heures et faites passer une nouvelle couche de cire. Pour une belle finition, vous aurez à lustrer votre parquet avec une peau de mouton ou un chiffon doux sur la base de mouvements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *