Comment rénover un parquet de bambou ?

parquet vitrifié

Le parquet en bambou est de plus en plus apprécié pour sa durabilité et sa résistance en plus d’être également très esthétique. Le bambou étant d’ailleurs un matériau imputrescible, il ne pourrit pas. Il est aussi reconnu pour son très faible impact écologique, et est considéré par beaucoup comme l’une des meilleures alternatives à la déforestation mondiale. Enfin, très peu sensible à l’humidité ou aux variations de température, le parquet en bambou peut s’adapter à tous types de sols, y compris au revêtement de sol d’une salle de bain.

Pour augmenter la durée de vie du parquet ou pour le remettre à neuf, voici nos conseils pour rénover un parquet en bambou.

Rénover un parquet en bambou en toute simplicité

Rénover un parquet en bambou, qu’il soit flottant ou massif, permet d’augmenter sa durabilité tout en supprimant les éventuelles imperfections qui peuvent survenir avec le temps, comme des traces ou de légères rayures.

Pour rénover un parquet en bambou, il est nécessaire de le poncer avant d’appliquer de la cire, de l’huile ou du vernis. Assurez-vous d’avoir bien lavé votre parquet en bambou avant de le poncer. Puis, une fois le ponçage terminé, passez l’aspirateur pour enlever la poussière et les résidus apparus lors du ponçage. Vous pourrez alors appliquer votre produit d’entretien.

Si vous constatez des rayures sur votre parquet en bambou, vous pouvez les gommer en mettant de la pâte à bois pour combler les anfractuosités de votre parquet, avant de la recouvrir de cire. Enfin, il ne vous reste plus qu’à frotter doucement votre parquet avec du papier de verre pour un polissage impeccable.

Peut-on rénover tous les types de parquet ?

Tous les types de parquet ne peuvent pas être rénovés. Les parquets stratifiés ou ceux dont l’épaisseur des lames est trop fine ne peuvent pas être rénovés. Vous pouvez en revanche rénover un parquet massif. Après un entretien en profondeur du bois, vous pourrez poncer le parquet et y appliquer une finition.

Seuls les parquets en bois massif et les parquets contrecollés peuvent être poncés et rénovés, car ils possèdent une couche d’usure suffisante. La couche d’usure est la couche supérieure du parquet, c’est-à-dire la couche visible. Plus cette couche sera épaisse, plus le parquet pourra être frotté. Si la couche d’usure disparaît, le parquet ne peut plus être frotté.

Les parquets stratifiés ne peuvent pas être poncés dans la mesure où ils ne sont pas composés de bois, mais seulement d’une couche d’usure en résine posée sur une feuille de décor imitant le bois. Néanmoins, certains produits permettent de modifier la teinte et la finition (mate ou satinée) d’un parquet stratifié. Enfin, il est possible de rénover un parquet qui a noirci suite à un mauvais entretien, à des tâches diverses, à une forte humidité ou tout simplement par l’action du temps. Vous pouvez le blanchir en utilisant de l’huile blanche qu’il suffira de répandre sur votre parquet avant de l’étaler avec un chiffon multifibre de manière circulaire. Une fois le parquet suffisamment imbibé, enlevez l’excédent d’huile avec un chiffon blanc en coton. Appliquez enfin la finition de votre choix.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.